fichier_000-1

Les plus : une belle leçon de persévérance

Les moins : c’est un peu long malgré les 148 pages

A retenir : un joli texte sur la vieillesse et la pêche 


Résumé

Le vieil homme part tout seul, sur la mer, dans sa petite barque, à la recherche d’un grand poisson. Le grand poisson mord à son hameçon. Pendant trois jours et deux nuits le vieux luttera contre lui.

(Je pourrais en dévoiler plus, mais il y aurait moins d’intérêt à lire le roman du coup)


Mon avis

Amateurs de romans classiques, le vieille et la mer d’Ernest Hemingway est un roman que vous pouvez lire sans crainte. Pour les réticents, ce roman est court et nous donne une belle leçon sur la persévérance. C’est une ode à la vieillesse, à l’affection et à l’océan. L’écriture de l’auteur peut perturber car il reprend les expressions des pêcheurs cubains et écris parfois comme un enfant, parfois comme un adulte. La détresse de voir son corps vieillir est parfaitement retranscrite. Sincèrement c’est un beau roman, l’écriture est si jolie si attendrissante. Je pense me lancer dans le lecture de « Qui sonne le glas » pour avoir une autre idée du style d’Hemingway.


Citations

 « Un homme, ça peut-être détruit, mais pas vaincu.  »

« On devrait jamais rester seul quand on est vieux, pensa-t-il. Mais c’est inévitable.  »

« Puis le soleil prit de la force, ses rayons incendièrent la mer; quand il se dégagea tout à fait à l’horizon, sa réflexion sur le miroir liquide frappa l’homme en plein dans les yeux… »


 

Publicités

Et toi t'en penses quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s