maitres du jeuLes plus : Se lit très vite / Première histoire vraiment prenante

Les moins : Deuxième nouvelle un peu moins sympa

A Retenir : Un « Giebel » idéal pour une après-midi lecture ou une soirée détente


Résumé

Il y a des crimes parfaits.
Il y a des meurtres gratuits.
Folie sanguinaire ou machination diabolique, la peur est la même. Elle est là, partout: elle s’insinue, elle vous étouffe… Pour lui, c’est un nectar. Pour vous, une attente insoutenable. D’où viendra le coup fatal ? De l’ami ? De l’amant ? De cet inconnu à l’air inoffensif? D’outre-tombe, peut-être…

Ce recueil comprend les nouvelles Post-mortem et J’aime votre peur.


Mon avis

Victoire! Ce roman de Karine Giebel m’a été prêté par ma maman à laquelle j’ai conseillé l’auteure. Et elle a été conquise. Comme moi! Si vous hésitez encore je ne sais plus quoi dire pour vous convaincre à part que Karine Giebel est une auteure géniale, qui tient en haleine d’un bout à l’autre de ses romans et dans ses nouvelles. D’ailleurs Maîtres du jeu est un recueil de deux nouvelles : Post-Mortem et J’aime votre peur.

La première nouvelle est tout simplement parfaite. Machiavélique, avec des rebondissements, dérangeante, je l’ai dévorée en quelques dizaines de minutes sur la plage! (#leboisplage #ilederé) L’auteure nous manipule de la première phrase à la toute dernière c’est vraiment fascinant.

La seconde nouvelle est plus en demi teinte aussi. La manipulation machiavélique est moins présente. Au départ peut-être un peu, mais on se retrouve vite dans un thriller plus basique à mon goût et la fin (sans vous spoiler bien sur) ne m’a pas surprise du tout. J’ai presque trouvé ça d’un sentimentalisme écoeurant. Mais bon que voulez vous il paraît qu’un peu d’amour dans ce monde de brute ça fait du bien!

En résumé encore un bon petit roman idéal pour une lecture rapide. Et je me répète mais vraiment n’hésitez pas à découvrir Karine Giebel!


Citations

« Le sommeil ainsi que la mort, on ne peut pourtant qu’y plonger seul… »

« Deux meurtres sur la conscience. Un homicide involontaire, un assassinat. Ce crime parfait, parfaitement insupportable. « 
« Un monstre, voilà ce que je suis. Tout ce que je peux être. Voila ce qu’elle ne peut aimer. Ce que personne ne peut aimer. Alors, détestez-moi. « 

Cette lecture compte pour le challenge 100 romans en 2016

Publicités

2 commentaires sur « Maîtres du jeu – Karine Giebel »

Et toi t'en penses quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s