Lecoalescences plus : C’est bien écrit, et le rythme donne envie de tourner les pages

Les moins : Certaines descriptions sont si longues, et certains passages m’ont ennuyés

A Retenir  : Une lecture en demi teinte probablement très intéressante si l’on parvient à en saisir toutes les subtilités et le but exact.


 

Résumé

George Poole, divorcé sans enfant, informaticien sans grand avenir, vit et travaille à Londres. Après l’enterrement de son père, il découvre un secret de famille : il a une sœur jumelle, Rosa, « disparue » alors qu’ils avaient trois ans.
Ses recherches l’amènent à Rome, où Rosa a été élevée par une étrange institution, l’Ordre de Sainte Marie Reine des Vierges, fondé au début de l’ère chrétienne par une certaine Regina. George découvre un sanctuaire qui héberge des milliers de femmes, toutes très jeunes et qui lui ressemblent étrangement avec leurs cheveux blonds et leurs yeux gris, auto-organisées comme dans une ruche…


Mon avis

Je suis extrêmement partagée par cette lecture. Pour commencer, c’est un roman que j’ai choisi par hasard, et pour être tout à fait honnête c’est une trilogie et ce sont plutôt les 4ème de couvertures des deux autres tomes qui m’ont tentés. Mais aucun intérêt à mes yeux de lire une trilogie sans commencer par le début. Du coup j’ai lu Coalescence. Je vais commencer par les bons côtés. C’est assez bien écrit je ne peux pas le nier. Le vocabulaire employé est riche, parfois complexe. L’histoire est bien menée, bien que prévisible, la petite Régina est attachante (au départ en tout cas) et on a plutôt envie de savoir ce qui va lui arriver. D’ailleurs l’alternance de narration entre George Pool à notre époque et l’histoire de Régina à l’époque de la chute de l’Empire Romain est agréable. Ca a rythmé ma lecture, et cela m’a donné envie de tourner les pages de ce roman pour en savoir un peu plus. La vie de George Pool et ses interrogations m’ont parues légitime mais dépourvu d’intérêt. En revanche les questions autour de l’anomalie de Kuiper ont éveillé ma curiosité. Je pensais d’ailleurs obtenir plus de réponses dans les pages de ce livre et je n’ai pas été exaucée. Cela m’amène à ce qui m’a déçue. Je pense être passée totalement à côté des intentions de l’auteur, de l’aspect psychologique et futuriste de ce roman. Il dresse un tableau du passé assez intéressant pour nous amener à une réflexion sur la vie, sur la famille, et sur une hypothétique évolution de l’être humain qui ne m’a ni conquise, ni convaincue, j’ai même trouvé toute cette histoire assez glauque. Le côté secte, qui de base n’est absolument pas ma tasse de thé, m’a particulièrement dérangée. Et je crois avoir tellement survolé la fin pour en finir avec cette lecture que je n’ai pas vraiment compris la fin. J’hésite donc à lire la suite de cette trilogie et ne saurais ni conseillé ni déconseillé cette lecture.


 

Cette lecture compte pour les Challenges : 100 romans en 2016, et Emprunts de livre 2016.

Publicités

Et toi t'en penses quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s