img_0002

Les plus : Une imagination fantastique / Des personnages attachants / Deux mondes extrêmement tentants

Les moins : Certaines longueurs / Quelques redondances dans les tomes 2 et 3

A retenir : Une très belle histoire dont la richesse gomment les défauts


 

Résumé 

Meggie, douze ans, vit seule avec son père, Mo. Comme lui, elle a une passion pour les livres. Mais pourquoi Mo ne lit-il plus d’histoires à voix haute ? Ses livres auraient-ils un secret ? Leurs mots auraient-ils un pouvoir ? Un soir, un étrange personnage frappe à la porte. Alors commence pour Meggie et Mo une extraordinaire aventure, encore plus folle que celles que racontent les livres. Et leur vie va changer pour toujours…

Le premier tome d’une magnifique trilogie fantastique, par un célèbre auteur contemporain. Lire n’a jamais été aussi fascinant et aussi dangereux.


Mon avis

J’ai lu cœur d’encre il y a plusieurs années et je me souviens avoir été complètement séduite par le monde dans lequel Cornelia Funke m’a transportée. Comme beaucoup de passionnés de lecture, je suis toujours très attirée par les histoires qui parlent justement de livres et de bibliothèques. Pas de doute Cœur d’encre rempli tous les critères que j’aime dans un livres une belle dose de magie, du suspense, des personnages plus qu’attachants. Du coup quand j’ai découvert qu’il y avait une suite, je me suis empressée de la lire. Sang d’encre et Mort d’encre forment donc la suite de cette histoire. Premier constat, je suis ravie de retrouver les personnages et le monde d’encre est une découverte fantastique. Deuxième constat un seul livre aurait suffit. Je trouve que l’auteure a compliqué les choses. Ça tourne en rond par moment, on a l’impression d’être dans un mauvais film  ou les héros on des idées mais font tous le contraire de ce qu’ils doivent faire ou de ce qu’ils ont promis et évidemment leur plan ne fonctionne pas et donc ils ne s’en sortent pas etc etc. Et pourtant l’auteure arrive à nous surprendre. Ces manœuvres d’écriture pour tourner l’histoire à l’avantage des héros est très intéressante, son imagination est débordante. Je pense que les redondances de ces romans m’ont gênées parce que j’ai mis plusieurs années à finir cette trilogie. C’est toutefois une très belle histoire que je conseille à tous les passionnés de lecture. Car qui ne rêve pas d’entrer dans son roman préféré ?


Citations

« Quand tu emportes un livre en voyage (…), il se passe quelque chose d’étrange : le livre se met à rassembler tes souvenirs et, plus tard, il suffit que tu l’ouvres pour te retrouver à l’endroit même où tu l’avais lu. Dès les premiers mots, tout revient : les images, les odeurs, la glace que tu mangeais alors… Crois-moi, les livres sont comme le papier dont on se sert pour attraper les mouches. Les souvenirs n’adhèrent nulle part aussi bien que sur des feuilles de papier imprimé. »
 » – A quoi servent les histoires si elles ne nous apprennent rien?

– Les histoires ne finissent jamais. Même si les livres veulent nous le faire croire. Les histoires continuent toujours, elles ne s’arrêtent pas plus avec la dernière page qu’elles ne commencent avec la première. »


Adaptation cinématographique 


 

Publicités

Et toi t'en penses quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s