station service.jpg

Les plus : bien écrit / narration alternée agréable

Les moins : Sookie est parfois agaçante mais il faut le prendre au second degré et ça devient presque drôle en fait.

A Retenir : Un très agréable roman sur les secrets de famille et sur les faces cachées de la guerre aux USA. Un bel hommage aux femmes.


 

Résumé 

Point Clear, Alabama. Après avoir marié la dernière de ses filles, Sookie Poole aspire à un repos bien mérité. Elle aimerait se consacrer enfin à elle, à son couple, faire avec Earle, son mari, les voyages dont elle rêve. Mais elle doit encore compter avec sa mère, l’incroyable Lenore Simmons Krackenberry qui, à 88 ans, épuise les infirmières à domicile les unes après les autres. Si certains de ses coups d’éclat récents peuvent laisser penser qu’elle souffre de démence sénile, le diagnostic n’est pas aisé à établir car, toute sa vie, son comportement a été des plus excentriques. Le jour où un mystérieux interlocuteur révèle à Sookie un secret de famille parfaitement inattendu, son existence vole en éclats, à commencer par ses rapports avec sa mère. Afin de comprendre qui elle est vraiment, Sookie va alors se mettre sur la piste d’une femme exceptionnelle, Fritzi, qui, en 1940, tenait avec ses trois sœurs une station-service dans le Wisconsin. Le destin incroyable de Fritzi donnera-t-il à Sookie une nouvelle inspiration pour sa propre vie ? 


Mon avis

Cela faisait très longtemps que je voulais me laisser tenter par ce roman. J’ai fini par le lire et je ne suis pas déçue. J’ai aimé l’histoire générale car l’intrigue est lancée rapidement et on rentre vite dans la vie des héroïnes. J’ai aimé le style aussi, l’alternance de narration entre passé et présent est agréable. Cela donne du rythme. Petit bémol sur le caractère de Sookie, qui peut être un peu agaçante mais j’ai décidé de prendre ce côté ci du roman à la légère et c’est devenu plus amusant. Le contenu du roman, je ne peux pas trop en dévoiler mais pour résumer c’est un magnifique hommage aux femmes (et aux polonais). A chaque ligne, le courage féminin est salué ainsi que leur persévérance, leurs folies et leurs amours. C’était vraiment une lecture divertissante.


Citations

« Quand le jour arrive où tes propres enfants te regardent avec d’autres yeux, où ils deviennent plus que tes enfants, mais des êtres à part entière, alors ça vaut la peine de supporter les rides et les kilos en trop. »

« Pour lui rendre hommage, ils firent graver sur une plaque de bronze un poème de James Riley qu’ils apposèrent sur sa tombe.
Elle s’est hissée au sommet par-dessus nuages et tempêtes
Plus près de la lumière du soleil et de Dieu
Je ne peux dire et je ne dirai pas
Qu’elle a disparu
Elle s’est juste envolée plus loin »

« Ça mènerait à quoi, si je la rencontrais ? C’est peut-être une vieille femme acariâtre, qui ne me plaira pas. « 

Publicités

Et toi t'en penses quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s