cvt_La-librairie-des-ombres_2736

Les plus : Sujet très intéressant / Capacités des lecteurs passionnantes / écriture agréable

Les moins : Trop de blabla pour peu de résultat / Le sujet n’est pas suffisamment approfondi / La fin est bâclée

A Retenir : Un roman fantastique qui mériterait une fin digne de ce nom


Résumé

Nichée au coeur de Copenhague se trouve une vieille librairie au nom italien: Libri di Luca.
Son propriétaire, Luca Campelli, vient de mourir de manière très abrupte et pour le moins… étrange. C’est Jon, son fils, avec qui il a rompu tout contact depuis 20 ans, qui hérite du magasin. Entraîné malgré lui dans l’histoire familiale, Jon découvre bientôt que cette librairie renferme un secret fabuleux. Son père était en fait à la tête d’une société de « lettore », des personnes dotées d’un pouvoir exceptionnel leur permettant d’influencer la lecture des autres, de créer des mondes merveilleux, de donner naissance à des histoires extraordinaires… mais aussi de manipuler jusqu’au meurtre. Plus Jon avance dans ses recherches, plus il se persuade que la mort de son père n’a rien de naturel. Dissimule-t-elle une lutte de pouvoirs au sein de cette société secrète? Y a-t-il un traître parmi ses membres? Quelqu’un cherche-t-il à s’emparer de leur don incroyable? Afin de rassembler les morceaux épars de son passé et retrouver les assassins de son père, Jon se lance dans une quête acharnée qui va se révéler risquée… Et si Luca l’avait volontairement écarté de cette société aussi mystérieuse qu’inquiétante, où les livres ont le pouvoir de changer le cours de la vie ?


Mon avis

Ce livre n’est pas très clair. Disons plutôt que tout le livre est bien, mais que la fin est tellement bâclée, si pauvres en explications qu’il m’a fallu la relire pour tenter de comprendre quel était le vrai but du complot organisé par les méchants. Je vous avoue qu’aujourd’hui encore j’ai des doutes sur ce que j’ai compris. A part ça, le sujet des « Lettore » est très intéressant je n’avais jamais lu quoi que ce soit qui donnent aux lecteurs la capacité d’influencer les autres. L’ambiance voulue par l’auteur ressort bien, les personnages sont intéressants. L’écriture est assez fluide, les vilains sont un peu prévisibles mais c’est dans l’ensemble une lecture agréable, accessible. Dommage que la chute ne m’ait pas convaincue. Je déteste ressentir la hâte qu’a l’auteur de finir son texte.


Citations

« De nos jours, la littérature a des relents bien trop romantiques. Lire est devenu une sorte de passe-temps distingué pour intellectuels. Mais, en réalité, il s’agit de diffusion d’informations, de divertissement au mieux, mais en tout premier lieu de transmission de savoir, d’opinions, de points de vue. »

« On peut lire Kafka de plusieurs façons. Certains y voient une satire, d’autres des descriptions cauchemardesques de la société. On perçoit rapidement le sentiment d’impuissance ou de détresse qui se dégage de l’œuvre de Kafka. Il suffit de renforcer ces impressions aux bons endroits pour que le lecteur se sente totalement déprimé. »

« Les aptitudes d’un émetteur nécessitent que le texte soit entendu par l’auditeur. C’est le texte, et les sentiments qu’il suscite, qui ouvrent le canal et permettent au Lettore d’influencer la personne en question. Alors la meilleure défense, c’est de se boucher les oreilles ou de partir en courant. »


 

Publicités

Et toi t'en penses quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s