oublier

Les plus : Machiavélique / Pleins de rebondissements / Facile à lire

Les moins : Un peu longuet pour en arriver là / Fin aisément devinable pour les habitués de Bussi

A Retenir : Comme toujours un bon thriller de plage.

 


Résumé

« Ça va mademoiselle ? répéta-t-il. Elle tourna vers lui. Il avança. Les herbes hautes montaient jusqu’à mi-jambe et il se fit la réflexion que la fille n’avait peut-être pas aperçu la prothèse fixée à sa jambe gauche. Il se trouvait maintenant face à elle. Dix mètres. La fille s’était encore approchée du précipice, le dos offert au vide. 
Elle avait beaucoup pleuré, mais la fontaine semblait tarie. La maquillage autour de ses yeux avait coulé, puis séché. Jamal eut du mal à ordonner les signes contradictoires qui se bousculaient dans sa tête. Le danger. L’urgence. » 
Il court vite, Jamal, très vite. A cause de sa prothèse à la jambe et autres coups du sort, il a un destin à rattraper et l’ambition de devenir le premier handicapé à réaliser l’une des courses d’endurance les plus ardues du monde, l’Ultra-Trail du Mont-Blanc. Parti s’entraîner, ce matin de février, sur la plus haute falaise d’Europe, il a d’abord remarqué l’écharpe rouge accrochée à une clôture ; puis la vision d’une femme, incroyablement belle, les yeux rivés aux siens, prête à sauter dans le vide. Ils sont seuls. Le temps est suspendu. Ultime recours, Jamal lui tend l’écharpe, mais la femme bascule. 

Quelques secondes plus tard, sur les galets glacés de la plage déserte, Jamal trouve le corps inerte de l’inconnue, un filet de sang qui s’échappe du crâne. A son cou, l’écharpe rouge. Ceci est la version de Jamal. La vraie? 

Mon avis

Je crois que mon principal problème est d’aimer tout lire d’un auteur d’une traite. Résultat je m’habitue à son style, à la construction de ses romans et je finis par tout comprendre au bout des 50 premières pages. Arrive alors la désagréable impression de tourner en rond et de toujours lire la même chose. J’ai déjà eu ce sentiment avec Isabel Wolff. Alors pas mal de critiques on sévèrement punis ce roman de Bussi, solution trop simple, indices mal dissimulés, etc. Mais finalement ne serait-ce pas de l’hypocrisie. Quand on achète un roman de ce genre là on s’attend à une histoire distrayante, souvent un peu horrible selon l’imagination de l’écrivain, mais l’on s’attend surtout à quelque chose de facile à lire, de plaisant. Si vraiment j’avais l’envie d’un thriller pour me faire blêmir, trembler et reposer le roman sans oser y retourner, je me dirigerais vers un auteur vraiment spécialisé dans ce style là. Chez Bussi on a une littérature facile. On trouve de jolies descriptions.  On suit une intrigue un peu tordue mais pas désagréable. Et il n’y a aucun mal à cela. Si l’on souhaite une écriture plus raffinée alors on ne l’achète pas. C’est tout.


Citations

« J’ai cherché à me rappeler son vrai nom, celui qu’il avait donné aux flics le matin. Ça m’est revenu au bout de quelques minutes. Un nom à se foutre une balle pour un type qui avait sacrément l’air victime du système. Le Medef. Christian Le Medef. « 

« Belle. Pourtant, dans l’instant, Jamal ne trouva pas l’image érotique. Surprenante, émouvante, troublante, mais rien qui puisse relever de l’attirance sexuelle. Quand il y repensa plus tard, pour l’expliquer, la meilleure comparaison qui lui vint fut celle d’une oeuvre d’art lacérée. Un sacrilège, un mépris inexcusable pour la beauté. « 

« Je comprenais maintenant ces innocents qui avouent aux flics un crime qu’ils n’ont pas commis, après des nuits de garde à vue, après des heures d’arguments, d’hypothèses et de preuves assénés par l’accusation. Ces innocents qui finissent par croire à la vérité énoncée par d’autres, qui en viennent à douter de leurs propres certitudes, celles qu’ils possédaient en entrant dans le bureau du juge. « 


Présentation de l’auteur :


 


 

Lu du même auteur

Gravé dans le sableUn avion sans elleLes Nymphéas noirs

Publicités

Et toi t'en penses quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s